Quels types de fenêtres offrent les meilleures performances énergétiques ?

Sur le marché, il existe différents modèles et types de fenêtres. Ils ont chacun leur propre avantage et inconvénient. Quoi qu’il en soit, certains d’entre eux offrent de meilleures performances que les autres. Quel type de fenêtre choisir alors ? Découvrez la réponse à cette question dans le développement de cet article.

Quelques conseils à retenir pour réduire les dépenses énergétiques du logement

Quelle que soit la fenêtre que vous souhaitez installer, pour réduire significativement les dépenses énergétiques tout en évitant les pertes de chaleur au sein de votre habitation et en réalisant des économies sur votre facture de chauffage, il est conseillé d’améliorer d’abord l’isolation de vos fenêtres.

En effet, une fenêtre mal isolée peut représenter une déperdition de 25 % à 30 % de chaleur. Pour ce faire, nous vous recommandons de passer ultérieurement par la pose d’un double vitrage ou d’un triple vitrage. Le double vitrage est le plus adapté pour un bâtiment situé en altitude. Il a une capacité incomparable à faire face aux conditions en altitude. Tandis que, c’est le triple vitrage qui est le mieux recommandé si votre objectif est de renforcer l’isolation tout en ajoutant une couche supplémentaire d’air isolant.

Enfin, veillez à bien choisir le matériau de fabrication de votre fenêtre. C’est de sa qualité que dépendent la sécurité et la performance énergétique de votre logement.

Améliorer les performances énergétiques : quels matériaux pour fenêtre choisir ?

Entre les différents matériaux de fabrication d’une fenêtre, ce sont le bois, l’aluminium et le PVC qui sont les plus recommandés si votre souhait est d’améliorer les performances énergétiques de votre logement. Le PVC est le plus performant d’entre eux, tandis que c’est le bois qui gagne la deuxième place et l’aluminium, la troisième place.

Bref, le PVC est le matériau qui agit comme un parfait isolant. Puis, il offre une réelle facilité d’entretien. Seulement, ce dispositif résiste mal aux tentatives d’effraction et aux aléas de la nature. Il a une durée de vie très courte. Heureusement, lors de l’achat d’une fenêtre en PVC, les constructeurs offrent toujours une garantie de 10 ans.

Concernant le bois, avant l’apparition de la fenêtre en PVC, c’était lui qui a gagné la première place. Il offre une meilleure isolation thermique et phonique à la maison. Par contre, il requiert un entretien régulier et un traitement particulier. Une fenêtre en bois demande une lasure et une peinture de temps en temps.

Enfin, l’aluminium. Si ce matériau est considéré dans ce classement, c’est tout simplement, parce qu’il n’est pas vraiment un isolant très performant. Or, doté d’un dispositif de rupture de pont thermique, il peut quand même garantir une meilleure isolation thermique et phonique. Par ailleurs, ce type de fenêtre ne nécessite quasi aucun entretien et il résiste très bien aux différentes intempéries. Il dispose une longue durée de vie.