Comment entretenir ses fenêtre de toit ?

Les fenêtres de toit offrent un gros plus pour l’habitation en terme de luminosité dans les pièces où elles sont posées. Comme elles assurent un rôle très important, elles nécessitent comme toutes les autres fenêtres un bon nettoyage et un entretien régulier. C’est-ce que nous allons aborder dans cet article. Pour en savoir plus, vous n’avez qu’à suivre ce guide.

Qu’est-ce qu’une fenêtre de toit ?

En effet, il s’agit d’une fenêtre installée dans la pente du toit contrairement aux fenêtres traditionnelles qui sont installées verticalement. Elle apporte une source de lumière importante, car elle donne directement sur le ciel, ce qui permet de viabiliser les pièces.

Pour que celle-ci résiste mieux aux intempéries ainsi qu’aux chocs, mieux vaut privilégier une fenêtre de toit haut de gamme fabriquée avec un bon matériau. Étant donné qu’elles sont beaucoup plus exposées aux diverses intempéries, elles doivent être prises avec soin, voire même bien entretenues.

Que faire pour garder une fenêtre de toit en bon état ?

Plusieurs paramètres sont à prendre en compte pour conserver une fenêtre de toit longtemps et en parfait état. Pour cela, l’entretien est une étape importante. Pour ce faire, il est bon ton de passer au nettoyage et de vérifier quelques éléments. Tout d’abord, l’entretien de la surface vitrée doit se faire de manière classique et notamment avec une peau de chamois de manière efficace et rapide.

Mais avant tout, il faut bien vérifier que l’eau ne pénètre pas à cause de la fenêtre de toit. Si elle est fabriquée en bois, il faut en prendre soin surtout de son encadrement. Avec le temps, il se peut que les changements de températures et l’eau favorisent une perte d’étanchéité. Rien de méchant, mais dans la plupart des cas, un traitement du bois suffira amplement pour régler le problème.

Aussi, il ne faut pas oublier de nettoyer régulièrement l’encadrement de la fenêtre de toit qui est lié directement à la toiture. Celui-ci doit être propre et essayez de laisser l’eau s’écouler le plus librement possible le long du raccord afin d’éviter les infiltrations. Pour plus d’assurance, veuillez vérifier 2 à 3 fois par an qu’il n’y ait aucun débris ni de feuilles surtout si votre fenêtre se situe sous un arbre. Concernant les charnières, il est recommandé de les graisser afin d’éviter que le mécanisme bug. Le fait de forcer dessus le mécanisme dans son ensemble ainsi que le support à chaque ouverture et fermeture est très fatigant. Cependant, il faut bien nettoyer les résidus de graisse séchée avant d’en mettre la neuve.

Que faire si la vitre est défectueuse ?

Si tel est le cas, mieux vaut tout de suite prévenir un professionnel qualifié. Mais en attendant, vous devez protéger votre ouverture grâce à une bâche afin d’éviter de prendre la douche à la moindre pluie et essayez également de conserver la chaleur si cela arrive en hiver.

Les avantages d’installer une fenêtre de toit

Installer des fenêtres de toit ? C’est tout simplement faire le choix des ouvrants malins ! Découvrez les avantages de ces fenêtres.

La fenêtre de toit : de quoi s’agit-il tout d’abord ?

Tel son nom l’évoque, une fenêtre de toit est une fenêtre destinée pour une installation en toiture. Grâce à celle-ci, la lumière naturelle pourra pénétrer dans la pièce qui en est équipée. A noter que les fenêtres de toit s’installent principalement dans les combles aménagés ainsi que dans les pièces sous plafond rampant. Elles s’adaptent à toutes les toitures avec une inclinaison de 15° ou de 90°.

Divers types de fenêtres de toit s’offrent à vous : la lucarne, la coupelle et le VELUX. Du fait de ses nombreux avantages, le Velux est le plus connu et le plus choisi des particuliers. Eh oui, ce type de fenêtre reste une valeur sûre. Puisque pour répondre à tous les besoins, les fabricants offrent un embarras de choix côté forme, design et dimension, vous ne manquerez pas le Velux qu’il vous faut.

De bonnes raisons pour installer des fenêtres de toit

Les fenêtres de toit, et notamment les VELUX ne pourront que changer la donne dans les combles aménagés et dans les pièces sous plafond rampant. Un gain de luminosité, telle est la première promesse. Grâce à ces fenêtres, vos pièces profiteront davantage de lumière naturelle (jusqu’à 40 % de plus par rapport à des fenêtres classiques). Une aération naturelle sera également au rendez-vous.

Bien choisies, et surtout bien disposées, les fenêtres de toit changeront l’aspect de votre maison. Pour donner un effet verrière par exemple, pourquoi ne pas placer vos fenêtres les unes près des autres ?

Mais le plus intéressant c’est que ces fenêtres contribuent à réduire votre facture énergétique ! (En fin de compte, chauffées et éclairées par le soleil, vos pièces ne requièrent pas de chauffage ou d’éclairage en journée). Vous apprécierez leur présence surtout en hiver ! Et faut-il encore rappeler qu’en réduisant votre consommation énergétique, vous contribuez également à la réduction des émissions de gaz à effet de serre.

Le prix reste un avantage indéniable également. Les fenêtres de toit sont accessibles à tous les budgets. Pour acquérir un modèle de qualité, certes, vous devez débourser plus. Néanmoins, le jeu en vaut la chandelle puisque des fenêtres de qualité vous assurent davantage d’économies d’énergie.

Quelques mots sur l’installation

Retenez que la réalisation d’une ouverture pour une fenêtre de toit doit être déclarée auprès de votre mairie. Une déclaration préalable des travaux vous sera requise (et ce, 1 mois avant les travaux). Pour une excellente étanchéité et isolation thermique, confiez la pose de votre fenêtre à un professionnel confirmé, même si vous êtes un bon bricoleur.

A préciser que sous certaines conditions, le recours à un professionnel confirmé vous donne droit à des aides financières comme le CITE, l’éco-prêt à taux zéro ainsi que la prime Coup de pouce économies d’énergie

Quel type de fenêtre de toit choisir ?

Vous vous êtes aperçu que vous pouvez aménager votre grenier et le rendre habitable ? Mis à part l’isolation et le chauffage, il est impératif aussi que vous pensiez à sa ventilation et ses conditions de luminosité. Pour ce faire, deux options ayant leurs avantages et points faibles respectifs s’offrent à vous. Vous pouvez donc faire le choix entre mettre en place une ou des fenêtres de toit ou une ou des lucarnes. C’est la première option qui nous intéresse particulièrement dans cet article.

Différences entre lucarnes et fenêtres de toit

La différence la plus flagrante entre ces deux ouvertures se trouve dans leur structure. La lucarne est une structure à part entière qui est surélevée par rapport au plan de votre toiture à cause de la présence des jouées. A contrario, la fenêtre de toit est une ouverture faite directement sur la surface de la toiture et se trouve généralement dans son plan. Elle peut être soit à fleur de toit, soit semi-encastrée ou encore débordante. La lucarne et la fenêtre ont toutes les deux un charme bien à elles, si la première se trouve dans un registre plutôt classique, l’autre a plutôt une connotation plus modernisant. Une deuxième différence se situe aussi au niveau de leur installation, la lucarne est plus compliquée à installer et demande plus de travaux que la fenêtre de toit.

Types de fenêtres de toit

La fenêtre de toit est l’ouverture idéale si vous cherchez à apporter le plus de lumière naturelle et d’aération à vos combles à un prix abordable et sans trop retoucher votre charpente. Pour des contraintes architecturales et pour la recherche d’un esthétisme plus avancé, les fenêtres de toit se voient de nos jours déclinées sous une pléthore de modèles qu’il est impossible de ne pas trouver celle qui vous convient. En plus, il est tout à fait possible de personnaliser ces fenêtres à son goût.

Malgré tout, outre les dimensions bien sûr, il y a quelques critères que vous pouvez prendre en compte lors du choix de vos fenêtres de toit :

1- Le choix des matériaux

– En aluminium : cette option permet d’installer des fenêtres avec des surfaces vitrées XXL

– En bois : matériau authentique et naturel, par contre, qui nécessite de l’entretien régulier

– PVC : meilleur rapport qualité-prix, mais moins durable que l’aluminium

2- Type de vitrage

– Vitrage simple

– Double ou triple vitrage

– Vitrage isolant thermique/phonique

-…

3- Fenêtres ouvrantes ou fixes

– Fenêtre pivotante

– Fenêtre motorisée

– Fenêtres coulissantes

– Etc.

4- Accessoires optionnels

– Pose de store

– Pose de volet roulant

– Filtres teintés/anti-UV/anti-infrarouge

– Etc.

Pour résumer, le choix d’une fenêtre de toit doit être guidé par les contraintes posées par la structure qui le supportera, c’est-à-dire la charpente et le type de toiture. Viennent ensuite les dimensions que vous pouvez vous permettre et pour finir l’esthétisme et le confort que vous recherchez. Vous pouvez aussi prendre en compte le coût des travaux et des matériaux nécessaires à leur installation. Avec ces critères, vous allez pouvoir trancher avec plus de sûreté.

Installer un fenêtre de toit

Pour favoriser la pénétration de la lumière naturelle dans la maison, ou encore pour aménager votre grenier en chambre agréable, installer une fenêtre de toit est nécessaire. Une tache qui peut s’avérer complexe, mais avec une bonne organisation, des gestes précis et réfléchis ainsi que les matériels adéquats, l’installation de votre fenêtre de toit peut se faire aisément. Pour rappel, vous devriez vous procurer d’une autorisation auprès de la mairie pour l’installation de fenêtre de toit, car ce projet constitue un changement de l’aspect extérieur de la maison.

Préparer les matériels

Avant toute opération, l’organisation est la première chose à faire. Pour ce faire, rassembler tous vos matériels sur le lieu de travail pour éviter les allez-retours et augmenter la fatigue qui peut conduire à des erreurs futiles. En plus de la fenêtre à poser et de ses habillages, il faudra vous munir d’un mètre, une scie égoïne un crayon, un niveau à bulle, un tournevis, un cutter, une scie sabre, un marteau, une meuleuse, une visseuse, de cloues. N’oublier pas non plus vos équipements de sécurité tels que les casques, les chaussures, les gants et la boîte à pharmacie.

Préparer l’ouverture

Pour insérer une fenêtre à votre toit, il faut en premier créer l’ouverture. De l’intérieur, repérez l’emplacement de votre fenêtre. A titre indicatif, le bas de la fenêtre doit être au moins à 90 cm au dessus du plancher pour des mesures de sécurité. Ensuite, montez sur le toit et faite attention à ne pas glisser et procédez au dégagement de l’emplacement de la fenêtre. Délimiter la partie du toit à enlever à l’aide de crayon ou de bande adhésive.

Puis enlever doucement les tuiles sur cette zone avec une rangée en plus pour poser les habillages. Ensuite, couper, à l’aide de votre scie, les chevrons et les liteaux pour créer la trémie.

Poser le cadre de fixation

Après avoir dégagé la partie du toit ainsi que les chevrons et les liteaux correspondants, veuillez construire de nouveaux chevêtres pour accueillir la cadre de fixation. Ces chevêtres devront être identiques aux chevrons du toit préexistants.

Vous pouvez maintenant poser délicatement le cadre de votre fenêtre et vérifier l’équerrage de votre installation.

Installer la fenêtre de toit

Une fois le cadre poser, installez les habillages de votre fenêtre. Ce sont notamment les bavettes et les noquets. Cette action d’habillage a pour but de ne pas laisser les eaux de pluie s’infiltrer et endommager toute la pièce. Puis recouvrez votre cadre à l’aide du profilé. Le capot pour la partie supérieure de la fenêtre se posera ensuite toujours pour maintenir l’étanchéité. N’oubliez pas de remettre les tuiles sur les bords de la fenêtre. Injectez de la mousse expansive le long de votre cadre pour se prémunir du pont thermique.

Poser l’ouvrant

Lorsque le cadre est bien en place et sécurisé, poser le volant de la fenêtre. L’ouverture de votre fenêtre peut être coulissante avec une partie figée, s’ouvrir vers le haut ou encore en rotation sur un axe horizontal à la moitié de la longueur. Cette dernière est plus pratique pour l’entretien des vitres en en raison que le lavage des deux côtés de la fenêtre peut se faire de l’intérieur.

Finition intérieure

Pour la finition intérieure, il convient d’installer les habillages intérieurs de la fenêtre pour ne pas donner l’impression de système D. Le rendu visuel sera mieux. Régulariser les plâtres et les enduits sur rebord des habillages. Avec un dernier coup de chiffon sur les vitres et les parois, et en nettoyant votre espace de travail, vous avez fini la pose de votre fenêtre de toit.

Si vous envisagez d’en mettre plusieurs, veillez à aligner le bas de vos fenêtres pour que votre toit soit harmonieux vu de l’extérieur. Cela entrainera une variation de la hauteur entre le plancher de l’intérieur et les bas de chaque fenêtre à l’intérieur de la maison.

Changer une vitre pour fenêtre en PVC

Vous avez la possibilité de faire l’acquisition de différentes sortes de fenêtres sur le marché, et chaque modèle possède ses spécificités. Parmi celles que vous pouvez acheter, on peut mentionner la fenêtre en PVC avec vitres ; parfois, vous serez amenés à remplacer le vitrage de celui-ci, et pour ceux qui ignorent comment faire, nous allons voir les détails de cela.

Les spécificités de la fenêtre PVC

Le choix d’une fenêtre est une décision assez importante, car entre autres, il en va de la manière dont la lumière va circuler au sein de votre intérieur, mais aussi de la facilité que vous aurez par la suite à assurer une bonne isolation thermique de ces parties de votre maison. Parmi les modèles dont il est possible de faire l’achat, on peut mentionner la fenêtre PVC, qui se compose généralement d’un cadre fait dans ce plastique spécifique et d’un vitrage.

Beaucoup de gens se tournent vers cette solution pour plusieurs raisons : d’abord, c’est un type de fenêtre assez économique, et il est possible d’en faire l’achat pour un budget relativement limité. Ensuite, la présence de vitrage permet une excellente circulation de la lumière, et vous n’aurez ainsi pas à garder vos fenêtres ouvertes si vous souhaitez que la lumière puisse entrer sans que la chaleur ne vienne trop envahir votre intérieur.

Comment changer une vitre de fenêtre PVC ?

C’est une action qui nécessite qu’on agisse avec délicatesse, et si vous êtes trop brusques, vous risquez de casser autant la vitre à remplacer que le nouveau modèle à mettre en place. Parmi les outils dont vous aurez besoin pour mener cette tâche à bien, il y a le maillet, le ciseau à bois, et la main de levage conçue spécialement pour les vitrages. La première chose à faire est de séparer la parclose du châssis, ce qui vous donnera accès au vitrage.

Il se trouve des cales faites en plastiques qui ont été déposées de manière à assurer une stabilité du vitrage qui est présent, et également de lui permettre d’être dans la bonne position. Il vous faut retirer ces cales. Une fois que c’est fait, vous pouvez enfin commencer à enlever le vitrage précédent, puis poser le nouveau. Ces deux actions nécessitent un maximum de précaution, donc faites bien attention. Dès que c’est fait, il suffit juste de revoir les étapes précédentes et de les refaire dans l’ordre à l’envers.

Où trouver un bon vitrage ?

Le remplacement d’un vitrage peut se faire pour plusieurs raisons, que ce soit à cause d’un bris partiel ou bien d’une malformation à sa surface. Dans le deux cas, il est nécessaire que le nouveau qui est à installer soit dénué de tout défaut.

Pour vous assurer de bien trouver le modèle qui convient, il ne faut pas hésiter à faire des recherches pour plusieurs offres, puis comparer celles-ci entre elles. Une fois que c’est fait, vous n’avez plus qu’à vous tourner vers l’offre qui propose le plus de points forts, et vous aurez ainsi de bonnes chances d’acquérir un modèle de vitrage qui soit digne du nom.

Changer une vitre pour fenêtre en bois

Vos vitres sont en mauvais état ? Vous souhaitez les changer, mais vous ne savez pas comment procéder ? Rassurez-vous, nous avons la solution. Suivez ces quelques étapes et devenez un pro du bricolage maison !

De quels outils aurais-je besoin ?

Comme tout bon bricoleur qui se respecte, vous aurez besoin de quelque équipement usuel pour pouvoir arriver à vos objectifs de départ. La liste n’est pas longue, il vous suffit de vous munir de gants, d’un marteau, d’un mastic, d’un couteau à mastic et de tenailles. Avez-vous tout ce qu’il faut ? Très bien ! Allons-y alors !

Quelle est la méthode ?

Dans cette première étape, on va tout d’abord retirer la vitre défectueuse. Commencer par dégonder le montant de la fenêtre. Avec votre gang, assurer d’avoir arraché tous les morceaux de la vitre. Muni de votre tenaille, enlever les pointes de la feuillure. Avant de passer à l’étape suivante, lavez puis séchez votre montant.

La deuxième étape consiste à appliquer le mastic. Formez un cordon pas trop épais avec le mastic à l’aide de vos mains. Ensuite, soit vous continuez à main nue, soit vous utilisez le pistolet mastic pour déposer le cordon sur la feuillure.

Nous allons maintenant placer délicatement la vitre au centre en débutant par la partie inférieure. Appuyer délicatement sur le carreau pour fixer correctement le tout en s’assurant de ne jamais effectuer de mouvement trop brusque ni trop brutal.

Cette dernière étape est la plus difficile, ne perdez pas courage, c’est bientôt fini ! Vous allez à présent plantes des clous de 16 mm de longueur pour pouvoir fixer la vitre. Éviter de toucher le mastic pendant que vous marteler les pointes avec le marteau dans le haut de la feuillure.

Vous allez ensuite remettre une couche de mastic pour combler la feuillure et lisser le tout à l’aide du couteau à mastic ou simplement par l’intermédiaire d’une lame.

Quelques astuces complémentaires

Dans la mesure où vous avez rencontré des difficultés pendant la première étape, ne vous angoisser pas, pour retirer l’ancien mastic, chauffer le tout avec un bec à gaz.

Durant la deuxième étape, nous vous conseillons d’appliquer à dose minimale de l’huile sur la feuillure avant de placer le cordon de mastic. Assurez-vous d’avoir bien relevé les dimensions exactes de la vitre, c’est-à-dire de la longueur jusqu’à la largeur, 3 mm doivent être retiré.

Après avoir fini l’installation, ne vous précipiter pas, donner le temps au mastic de sécher correctement et de prendre de l’adhérence. Il faut au moins compter une (1) semaine avant de nettoyer ou de commencer des travaux de peinture.

Enfin, dans les cas où il subsiste encore des débris de mastic coller à la fenêtre, ce n’est pas un dilemme insurmontable, nous vous recommandons de prendre un tissu propre et de le tremper dans de l’alcool à brûler. Il vous suffit maintenant de gratter minutieusement ce superflu. Il est toujours utile de rappeler aux amateurs que ces outils peuvent facilement blesser, ne les laisser pas à la portée des enfants, la sécurité passe avant tout.

Volets, portes et fenêtres : traitez-les efficacement

Pour les raisons de sécurité et aussi d’architecture, les questions sur les volets, les portes et les fenêtres se posent dès la construction de la maison. On les choisit soigneusement en fonction de leur étanchéité, leur côté pratique, mais aussi de l’esthétique qu’ils vont donner à la maison. Il serait alors dommage de gâcher ce visuel, tant pris en considération, et de faire face à des blocages de ces ouvertures à travers le temps, faute d’entretien. Voyons alors comment traiter ces volets, portes et fenêtres efficacement.

Entretien des vitres

Tant pour les portes que les fenêtres vitrées, le lavage de vitre est essentiel pour les garder en l’état. Premièrement, éviter de laver vos vitres les jours de pluie et encore moins lors des journées trop ensoleillées. Lavez-les durant le temps à ciel couvert pour éviter les traces de gouttes de pluie ou encore les traces d’évaporation rapide de l’eau sur les vitres. Ensuite, adopter les bons gestes pour laver vos vitres avec les bons outils. Les astuces grand-mères pour l’entretien des vitres sont nombreuses et aussi très efficaces à l’instar de l’utilisation du papier journal froissé ou encore de rajouter un peu de vinaigre à l’eau de lavage. Avant le lavage, penser à dépoussiérer les vitres délicatement pour un travail bien fait.

Traitement des volets battants

Pour préserver l’état de vos volets battants, les repeindre de temps en temps est conseillé. Mais avant cela, ne pas omettre de protéger le bois contre les parasites et la pénétration de l’humidité qui peut les endommager rapidement et rendre à néant les efforts fournis dans la peinture. Ainsi, il convient de l’enduire d’insecticide avant la peinture ou vernir si vous voulez garder l’aspect du bois naturel.

Si votre bois a subi des agressions des insectes ou des intempéries, il faudra reboucher les parties manquantes avec de la résine ou autres produits similaires. Puis, poncez pour un rendu uniforme.

Pensez également à lubrifier les paumelles.

Maintenance des volets pliants

Comme pour tous les autres, l’entretien des volets roulants doivent se faire au quotidien ou au moins trois fois par semaine pour éviter l’accumulation des poussières autres saletés qui les endommagent. La lubrification des paumelles, qui sont assez nombreuses sur ce type de volets, ne doit pas être négligée.

Traitement des volets coulissants

La maintenance des volets coulissants concerne les rails et les montures. Nettoyer mensuellement les rails pour éviter le dépôt de graisse et de poussière. Le lavage de la persienne est aussi nécessaire d’autant plus que c’est d’une grande simplicité.

Pour les volets roulants

Il faudra nettoyer à l’aide d’une éponge et un quelconque liquide de nettoyage, comme le liquide vaisselle, tablier, les lames, mais aussi le coffre du volet. En plus, vous devriez lubrifier la coulisse et la lame finale à l’aide de lubrifiant siliconé pour permettre au volet de monter et de s’abaisser facilement.

Particulièrement pour les volets en PVC, faites attentions aux produits abrasifs qui peuvent se trouver sur les éponges que vous utilisez ou encore dans certains produits nettoyants. Généralement, ce sont les produits contenant du chlore ou de l’acétone.

Quelle fenêtre pour ma déco ?

Dans le domaine de la décoration, l’éclairage fait partie des éléments essentiels à considérer avec beaucoup d’attention. Dans cette optique, le niveau d’ouverture des fenêtres apporte un grand atout. Et compte tenu du fait qu’il s’agit d’une situation qui nécessite une grande stratégie, plusieurs facteurs sont à prendre en compte. Suivez alors nos conseils pour que vous puissiez prendre une décision efficace pour vos fenêtres. Voici les détails.

Types de fenêtre

Les fenêtres occupent plusieurs places dans un logement parce qu’en dehors du fait qu’ils protègent du froid et du bruit, ils sont également là pour participer à la décoration. Ils apportent plus d’éclairage à l’intérieur s’ils possèdent une ouverture assez importante ou s’ils sont totalement vitrés. À cet effet, l’on peut considérer plusieurs types de fenêtre en fonction des matériaux de fabrication, du format, des dimensions et du mode d’ouverture qu’ils peuvent offrir.

Les fenêtres en aluminium sont aujourd’hui très plébiscitées pour leur côté contemporain et pour la résistance qu’elles possèdent. D’ailleurs, ce matériau est toujours prisé parce qu’il est plus ou moins intemporel. Les baies vitrées sont également imposantes parmi toute la gamme parce qu’en matière de décoration, rien ne peut les remplacer. Aussi, le bois couplé avec des vitres n’est pas encore démodé et offre toujours tous les avantages qu’une fenêtre classique peut donner. Le PVC entre aussi petit à petit dans ce domaine pour offrir plus d’originalité à vos fenêtres. Il n’est pas encore très utilisé, mais il arrive tout à fait à remplir toutes les fonctions que les fenêtres occupent.

Quel que soit le type de fenêtre pour lequel vous optez, veuillez toujours considérer la note d’esthétique qu’elles devront apporter au reste de votre logement. Donc, optez pour des couleurs tendance et misez le tout sur une structure à la fois pratique et élégante.

Avantages de choisir de bonnes fenêtres

Cette structure offre une multitude de bénéfices à votre logement si toutefois vous arrivez à faire un choix efficace. En l’occurrence, elles peuvent vous faire une économie d’énergie importante parce que les déperditions de chaleur durant l’hiver sont importantes à travers les fenêtres si elles ne sont pas correctement isolées. Elles vous offrent également un surplus de lumières pendant les saisons où le soleil ne se montre pas si leur dimension est assez grande. Par ailleurs, le design devrait être choisi en fonction de vos façades parce qu’elles apporteront plus de style à ces dernières (surtout vu de l’extérieur). La manière la plus en vogue actuellement, dans cette optique, est l’association entre plusieurs matériaux. Effectivement, la menuiserie mixte plaît toujours aux utilisateurs et offre nombre de bénéfices qui plus est.

Par ailleurs, l’habillage des fenêtres impacte aussi grandement l’esthétique de votre maison parce qu’il complète la décoration. Pour ce faire, vous pouvez utiliser les stores dans toutes ses formes et dans toutes ses couleurs. Une multitude d’options s’offre à vous à ce titre. Vous pouvez consulter les catalogues sur la toile ou allez directement dans les magasins pour faire un comparatif.

4 astuces de grand-mère pour nettoyer ses vitres

Rien de tel que des vitres bien propres pour améliorer l’esthétique de votre demeure ! Elles expriment votre souci pour l’hygiène et vous donne aussi un confort certain. Par ces quelques lignes, vous allez voir que lavez ses vitres st une tache très simple et n’exige pas de moyens importants. Voici 4 astuces de grand-mère qui vous aideront à nettoyer efficacement vos vitres sans même utiliser des produits chimiques.

1. Lavez vos vitres avec des produits naturels, c’est possible !

En effet, vous avez à votre disposition des produits naturels qui sont aussi efficaces que les produits chimiques pour nettoyer les vitres de votre maison. Ces produits naturels ont l’avantage de ne pas coûter cher et d’être écologiques. Ce sont notamment le vinaigre blanc et le citron.

Premièrement, le vinaigre blanc est connu pour ses capacités à rendre votre vitre étincelante. Ce produit est efficace et très facile d’utilisation. Pour l’utiliser, mélangez une dose de vinaigre blanc (environ 250 ml) avec trois doses d’eau tiède (environ 750 ml). Ensuite, vous pulvérisez le produit obtenu sur votre vitre et essuyez avec du chiffon propre.

Aussi, vous pouvez utiliser du fruit naturel comme le citron. C’est aussi une solution très utile dans le lavage de vos vitres. Avec lui, votre vitre pourra facilement respirer la propreté. Il vous suffit de mélanger un peu de citron avec de l’eau tiède. Imbibez par la suite une éponge avec le mélange ainsi obtenu et rincez votre vitre avec.

2. Utilisez des produits de lavage écologique

Au lieu d’utiliser des produits de lavages chimiques, vous pouvez également nettoyer vos vitres avec des produits écologiques. C’est d’abord le cas des liquides vaisselles écologiques qui sont aussi d’excellents nettoyants pour les vitres. En effet, il existe des liquides vaisselles soucieuses de l’environnement et qui sont tout de même aussi efficaces que les liquides vaisselles chimiques. Nettoyez votre vitre avec en le mélangeant à de l’eau tiède, puis en le pulvérisant sur la surface à traiter et enfin en passant du chiffon propre (ou une éponge) dessus.

Ensuite, l’eau savonneuse avec du savon écolo peut aussi très bien servir dans le lavage de vos vitres. Son utilisation constitue un geste écologique et est un moyen efficace pour avoir des vitres propres.

3. Le papier journal pour enlever les taches

Le but d’un bon lavage de vitres est d’abord d’enlever les saletés et aussi d’éviter que des traces s’y collent après le lavage. Le papier journal est un allié idéal pour enlever les traces gênantes que le lavage avec des produits « chimique ». L’utilisation du papier journal nous évite ce genre de désagrément et nous incite ainsi à laver périodiquement toutes les vitres des installations dans la maison. Ainsi, après chaque lavage de vos vitres avec les produits cités ci-dessus, essuyez-les avec de vieux papiers journaux qui trainent dans votre maison. Aucune trace ne peut résister à cette solution 100 % efficace.

4. Parfumez votre vitre avec de l’huile essentielle

Une touche finale lors des nettoyages des vitres est l’utilisation des huiles essentielles pour avoir une agréable odeur dans toute la maison. Pour ce faire, ajoutez quelques goûters d’huiles essentielles dans les produits naturels qui servent à nettoyer vos vitres. Vous pouvez par exemple mettre un peu d’huiles essentielles dans le mélange d’eau et de citron, le mélange d’eau savonneuse ou encore le mélange d’eau et de vinaigre blanc. D’ailleurs, le vinaigre blanc dégage une odeur désagréable. Aussi, pensez à ajouter de l’huile essentielle à ce mélange pour avoir un résultat satisfaisant.

Sécurisez votre maison : optez pour le vitrage anti-effraction

Si vous ne le savez pas encore, de nos jours, il existe ce qu’on appelle le vitrage anti effraction qui est un dispositif de sécurité très intéressant. En effet, il dispose d’une bonne résistance qui a été conçue spécialement dans le but de ralentir les tentatives ou les actes de cambriolages.

Continuer la lecture de « Sécurisez votre maison : optez pour le vitrage anti-effraction »