Economisez de l’énergie en changeant vos fenêtres

Le meilleur moyen d’économiser de l’énergie serait de ne pas en consommer. Ce serait pourtant insensé de penser que notre société moderne puisse s’en passer. Par contre, il est tout à fait possible de réduire la consommation d’énergie par différents moyens plus ou moins développés. Tous s’accordent à dire que pour pouvoir économiser de l’énergie il faut impérativement passer par une bonne isolation. Si ce n’est déjà fait, il est donc grand temps que vous pensiez à changer vos fenêtres. Vous allez savoir pourquoi.

Fenêtres riment avec déperditions de chaleur

C’est connu, les fenêtres et autres types de menuiserie comme les lucarnes et les portes peuvent constituer des sources de déperdition de chaleur énorme si elles sont mal isolées. Même avec toute la volonté du monde, votre système de chauffage aura du mal à compenser la perte calorifique causée par de telles structures. Il ne faut pas oublier que les fenêtres peuvent être responsables de 15 % des pertes de chaleur dans un logement. En ce sens, votre système de chauffage consommera plus d’énergie pour rétablir l’équilibre.

Pour éliminer ce facteur, rien de tel que la mise en place de fenêtres qui soient capables de constituer des barrières efficaces contre le froid de l’extérieur. Il n’y a pas trente-six solutions à ce problème. Il faut opter pour des fenêtres performantes et esthétiques à la fois. Il en existe de tous les modèles et de tous les matériaux. Vous pouvez facilement trouver les fenêtres qui se marient parfaitement avec le style architectural de votre maison.

Les fenêtres qu’il vous faut

Remplacer vos anciennes fenêtres avec des fenêtres à isolation renforcée réduira substantiellement votre consommation d’énergie. Pour ce faire, vous avez deux options principales : la fenêtre double vitrage ou la fenêtre triple vitrage. C’est tout à fait logique parce que le vitrage constitue est une paroi qui est directement en contact avec l’environnement extérieur. De ce fait, il transmet le froid de l’extérieur dans la pièce dont il sert d’ouverture par ce que le verre est un très mauvais isolant.

Double ou triple vitrage ?

Pour s’occuper du problème que constitue l’ « effet paroi froide », la fenêtre double vitrage peut très bien s’en sortir. Ce type de fenêtre est constitué de deux vitres emprisonnant une lame d’air ou de gaz rares. C’est l’air ou le gaz qui renforce la capacité isolatrice de la fenêtre. Vous pouvez trouver sur le marché des fenêtres à double-vitrage de différente épaisseur. Pour les choisir, il faut prendre en compte la rudesse des périodes hivernales dans votre région. Par contre, il faut savoir que d’une manière générale, remplacer vos fenêtres vous fera diminuer de 30 % votre consommation énergétique liée au chauffage.

Le triple vitrage est tout simplement une fenêtre à double-vitrage à laquelle est rajoutée une deuxième lame d’air ou de gaz rares emprisonnés par une troisième paroi en verre. Il faut dire que c’est ce qui se fait de mieux actuellement en termes de fenêtres isolantes, car leur coefficient thermique tourne aux alentour de 0,60 W/m2. Si vous recherchez la perfection actuelle en termes d’isolation thermique et acoustique, vous pouvez opter pour le triple vitrage moyennant plus d’argent. Il est à noter que ce type de vitrage est particulièrement conseillé pour les régions où il fait extrêmement froid.