Rendre une fenêtre opaque avec un film ou un vitrage

La luminosité dans une pièce est d’une grande importance pour son confort, mais cela ne doit pas se faire au détriment de l’intimité de la pièce en question. Il n’est pas toujours aisé de trouver un bon compromis entre ces deux éléments, ainsi, les gens se tournent vers des solutions comme les matériaux permettant de rendre les fenêtres opaques tout en laissant passer la lumière.

L’importance du vitrage d’une fenêtre

Plusieurs règles viennent gérer la fabrication des fenêtres pour les domiciles des particuliers. Parmi celles-ci il y a les dimensions les fenêtres et leur superficie, tu dois occuper au moins un sixième des murs. Il est aussi essentiel qu’elle comporte une partie vitrée, afin que la lumière puisse passer sans qu’on ne doive laisser entrer le vent et perdre de la chaleur.

Les vitres sont ainsi des éléments d’une grande importance pour la fenêtre, car c’est un moyen efficace de laisser entrer la lumière du jour, et ainsi rendre la pièce moins sombre et diable pour ceux qui s’y trouvent. Vient ensuite la question de l’intimité, dans la mesure où les vitres sont généralement translucides. Si les rideaux sont des solutions intéressantes, il y a des moments où on n’a pas vraiment envie de rester les volets fermés.

Le vitrage opacifiant

Actuellement, sur le marché, il est possible de trouver un modèle de vitrage qui peut passer d’un état opaque à un état translucide. C’est une nouveau logique qui a vu le jour il y a seulement quelques années, mais celle-ci promet déjà des miracles sur le plan de la gestion de l’intimité et de la circulation de la lumière dans une pièce.

Tout ce qu’il vous faut faire, afin de passer d’un état à l’autre, c’est d’appuyer sur un interrupteur qui gère la fonction opacité et translucide. Le principal défaut de ce type de technologie est son coût qui est encore assez élevé, dans la mesure où c’est une technologie encore assez récente. Pour un seul mètre carré il faut prévoir jusqu’à 1000 € de budget, et ce n’est donc pas une seule tu fais pour tout le monde. On peut cependant espérer une baisse de prix au cours des années à venir, comme c’est généralement le cas pour tous les produits innovants.

Les films pour vitrage

C’est une solution assez simpliste, et qui présente l’avantage de ne pas coûter trop cher. Le budget à prévoir et entre 40 70 €, et vous êtes assuré d’avoir une fenêtre bien opaque mais qui laisse pourtant passer la luminosité du jour. La mise en place de ce type de film et très simple à faire, et vous pouvez le faire vous-même sans assistance en moins de 15 minutes pour plusieurs fenêtres.

L’inconvénient est-ce que c’est une décision sans équivoque, qui privera vos fenêtres de leur translucidité sur le long terme. Il ne vous sera plus possible de voir au travers de vos vitres, mais le principal avantage et que l’intimité de votre intérieur et sauve. En somme toute, il tient à vous de prendre la décision qui vous convient le mieux.

Quels types de fenêtres offrent les meilleures performances énergétiques ?

Sur le marché, il existe différents modèles et types de fenêtres. Ils ont chacun leur propre avantage et inconvénient. Quoi qu’il en soit, certains d’entre eux offrent de meilleures performances que les autres. Quel type de fenêtre choisir alors ? Découvrez la réponse à cette question dans le développement de cet article.

Quelques conseils à retenir pour réduire les dépenses énergétiques du logement

Quelle que soit la fenêtre que vous souhaitez installer, pour réduire significativement les dépenses énergétiques tout en évitant les pertes de chaleur au sein de votre habitation et en réalisant des économies sur votre facture de chauffage, il est conseillé d’améliorer d’abord l’isolation de vos fenêtres.

En effet, une fenêtre mal isolée peut représenter une déperdition de 25 % à 30 % de chaleur. Pour ce faire, nous vous recommandons de passer ultérieurement par la pose d’un double vitrage ou d’un triple vitrage. Le double vitrage est le plus adapté pour un bâtiment situé en altitude. Il a une capacité incomparable à faire face aux conditions en altitude. Tandis que, c’est le triple vitrage qui est le mieux recommandé si votre objectif est de renforcer l’isolation tout en ajoutant une couche supplémentaire d’air isolant.

Enfin, veillez à bien choisir le matériau de fabrication de votre fenêtre. C’est de sa qualité que dépendent la sécurité et la performance énergétique de votre logement.

Améliorer les performances énergétiques : quels matériaux pour fenêtre choisir ?

Entre les différents matériaux de fabrication d’une fenêtre, ce sont le bois, l’aluminium et le PVC qui sont les plus recommandés si votre souhait est d’améliorer les performances énergétiques de votre logement. Le PVC est le plus performant d’entre eux, tandis que c’est le bois qui gagne la deuxième place et l’aluminium, la troisième place.

Bref, le PVC est le matériau qui agit comme un parfait isolant. Puis, il offre une réelle facilité d’entretien. Seulement, ce dispositif résiste mal aux tentatives d’effraction et aux aléas de la nature. Il a une durée de vie très courte. Heureusement, lors de l’achat d’une fenêtre en PVC, les constructeurs offrent toujours une garantie de 10 ans.

Concernant le bois, avant l’apparition de la fenêtre en PVC, c’était lui qui a gagné la première place. Il offre une meilleure isolation thermique et phonique à la maison. Par contre, il requiert un entretien régulier et un traitement particulier. Une fenêtre en bois demande une lasure et une peinture de temps en temps.

Enfin, l’aluminium. Si ce matériau est considéré dans ce classement, c’est tout simplement, parce qu’il n’est pas vraiment un isolant très performant. Or, doté d’un dispositif de rupture de pont thermique, il peut quand même garantir une meilleure isolation thermique et phonique. Par ailleurs, ce type de fenêtre ne nécessite quasi aucun entretien et il résiste très bien aux différentes intempéries. Il dispose une longue durée de vie.

Découper du verre

Le verre est un matériau qui possède des caractéristiques assez spéciales, et par exemple, il est important de bien procéder à la découpe de celui-ci. Ce n’est pas une action qui s’entreprend à la légère, et il est nécessaire que la méthode utilisée, mais aussi les outils dont vous vous servez soit de haute qualité.

Dans quels cas découper le verre ?

Il se trouve plusieurs cas de figure pour lesquels il peut être nécessaire de procéder à la découpe du verre, et c’est généralement dans le cadre de la confection d’un élément décoratif, ou bien pour concevoir des éléments qui viendront prendre place sur des meubles. Il faut éviter de faire cela n’importe comment, car d’un côté, cela peut faire céder le verre, et de l’autre, vous risquez de vous blesser. En effet, le verre est un matériau très pointu, qui de plus, peut se casser en plusieurs petits morceaux qui peuvent facilement s’incruster dans votre peau.

Vous devez généralement vous charger de ce genre de tâche quand vous savez que vous ne serez pas en mesure de trouver la pièce qui vous intéresse autre part sur internet ou bien dans des magasins spécialisés. Aussi, il vous faut donc avoir une idée précise de ce que vous souhaitez faire avec le verre, comme la forme que vous souhaitez qu’il ait. Une fois que vous avez une idée en tête en ce qui concerne le résultat désiré, vous pouvez vous charger de la question de la mise en œuvre.

La technique pour découper le verre

Il faut vous aider d’un coupe-verre mais aussi d’un lubrifiant pour permettre mieux à celui-ci de faire son travail. Vous devez d’abord commencer par faire un tracé du modèle à découper sur le verre, et pour ce faire, vous pouvez vous aider d’un marqueur. Cela vous donnera un tracé à suivre pour assurer une bonne découpe du verre. Dès que vous avez le tracé qu’il faut, appliquez du lubrifiant sur la surface du verre pour faciliter le travail du coupe-verre.

Ensuite, procédez à la coupe, et celle-ci doit se faire d’un seul geste, mais procédez de manière lente pour éviter de casser le verre. Faites en sorte d’appliquer une pression constante, et il faut que vous entendiez un petit crissement qui indique que le verre est bien en train d’être coupé. Une fois qu’il est complètement découpé, il peut être nécessaire de poncer les coins de celui-ci pour les rendre moins coupants.

Choisir votre matériel pour la coupe

La qualité du matériel utilisé est d’une grande importante pour ce qui est de la réussite de l’opération. En effet, si vous tournez vers du matériel bas de gamme, il y a de grandes chances pour que la découpe de votre verre ne se fasse pas convenablement. Il ne faut également pas perdre de vue la question de la sécurité ; il peut vous être requis de porter des choses comme des protections pour les mains et pour les yeux. Autrement, des projections de verre pourraient s’y incruster et causer de grandes douleurs, aussi il vaut mieux être aussi prudent que possible.

Le triple vitrage, une solution innovante ?

L’isolation est un des piliers indispensables du confort et de la sécurité dans une maison. Si le confort est quelque chose qui dépend grandement de chaque individu, il est quand même indéniable que dans une maison, le confort thermique et le confort phonique sont gages d’une meilleure qualité de vie et d’un bien-être nécessaire à l’épanouissement de tout un chacun. Avoir des murs, une toiture, des planchers bien isolés à la perfection ne rime à rien si les ouvertures comme les fenêtres et les portes ne le sont pas. C’est là tout l’intérêt du triple vitrage.

En quoi consiste le triple-vitrage ?

Les fenêtres mal-isolées peuvent constituer des sources de déperditions de chaleur considérable. En ce sens, bien isoler vos fenêtres vous aide à maintenir les pièces de votre maison à la température adéquate et vous épargne de jeter l’argent prévu pour le chauffage par la fenêtre.

Pour arriver à garder la chaleur produite par votre système de chauffage à l’intérieur et empêcher le froid de l’extérieur de ne pas y pénétrer, l’usage des fenêtres triple-vitrage s’avère être la solution la plus performante et innovante qui soit à l’heure actuelle.

Le triple-vitrage se trouve dans la même lignée que les fenêtres double-vitrage à cette différence près qu’il possède donc une troisième vitre qui améliore sa performance en termes d’isolation (thermique et phonique en même temps). Le double-vitrage peut déjà être parfaitement isolant, selon les modèles et les marques. Seulement, dans les pays plus nordiques la température peut atteindre des minima tels que l’ajout de cette troisième couche de protection s’avère être indispensable.

Les contextes nécessitant le triple-vitrage

Le plus intéressant dans le triple-vitrage est sa performance thermique. En ce sens, plus vous vous situez plus près des pôles, plus vous en aurez besoin pour vous protéger du froid. Pour les zones qui se trouvent plus au Sud, l’utilisation intégrale du triple-vitrage serait synonyme de privation de soleil. Effectivement, malgré que le triple-vitrage soit plus qu’intéressant d’un point de vue thermique (idéal pour les maisons passives et BBC), il l’est moins en termes d’apports solaires du moins pour les moins performants d’entre eux.

L’utilisation du triple-vitrage est une alternative innovante pour les maisons qui cherchent le confort thermique tout au long de l’année. Son utilisation est surtout conseillée pour les maisons qui sont situées dans les zones où les hivers sont vraiment rudes et où aucun des systèmes de chauffage existant actuellement ne peut en venir à bout de ce froid.

D’une manière générale, il est recommandé de poser les fenêtres à triple-vitrage pour les façades Nord et Est seulement, sous peine de transformer votre maison en une fournaise insupportable en période estivale à cause de la surchauffe. Pour les zones plus au Sud, même pour sa performance phonique, le triple-vitrage n’est pas du tout nécessaire.

Astuces pour optimiser le triple-vitrage

Le triple-vitrage est une alternative innovante qui peut apporter l’isolation thermique parfaite à votre maison si vous êtes situé dans les zones les plus froides du globe. Par contre, pour les zones où il ne fait très froid que l’hiver, il vaut mieux l’utiliser avec parcimonie. En ce sens, il est indispensable de se faire faire une étude thermique par un professionnel pour voir de quoi vous avez réellement besoin. En règle générale, il est possible de jouer sur l’orientation de votre maison pour optimiser à la fois les apports solaires et l’isolation avec le triple-vitrage.

Quel type de vitrage choisir pour votre maison ?

En matière de construction ou de rénovation de maison, le choix des menuiseries est une étape très difficile vu qu’il existe de nombreux types de  portes et de fenêtres sur le marché. Cependant, il y a lieu de noter que vous pouvez évaluer la performance de vos ouvertures à partir de la qualité des vitrages, ou plus précisément à partir de la qualité des vitres.

Continuer la lecture de « Quel type de vitrage choisir pour votre maison ? »