Dimensionner une fenêtre de toit

Pour plus de lumière naturelle dans la maison, le choix de l’installation d’une fenêtre de toit est à privilégier. Cependant, une telle installation demande des précisions, surtout au niveau des dimensions. Mais encore, la taille de la fenêtre de toit que vous voulez réaliser dépend en grande partie de l’espace dont vous disposez sur la toiture de votre maison. Comment dimensionner une fenêtre de toit ? Tour d’horizon sur le sujet dans cet article.

Calculer la surface selon vos besoins en éclairage

Comme son nom l’indique, la fenêtre de toit se place sur le toit de la maison. Elle est spécialement installée pour un meilleur aménagement de vos combles surtout pour l’éclairage naturel. En nous basant sur la réglementation thermique RT2012, l’installation de surfaces vitrées représente au maximum 1/6 de la surface habitable. Plus de lumière naturelle à la maison permet un confort assuré donc pour une bonne ambiance dans les combles, misez sur une ou des fenêtres de toit qui peuvent répondre à tous vos besoins.

Les points à soulever

Avant même la mise en place d’une fenêtre de toit, il est convenable de mettre des précisions sur des points spécifiques. En effet, il y a des paramètres à prendre en compte comme l’orientation géographique de la maison ou encore la forme de la pièce ou bien la pente du toit. Mais aussi, il ne faut pas négliger l’aménagement de la pièce sans oublier la fonction de la pièce où la fenêtre de toit va être installée. Ceci dit, les besoins en lumières dans chaque pièce de la maison ne sont pas les mêmes (dans la chambre, dans le bureau, dans la salle de bain ou dans la cuisine). Il ne faut pas oublier que la fonction de vos combles peut changer au fil du temps, de ce fait, il faut structurer la fenêtre de toit selon son usage.

Les combles comme chambre d’enfant, c’est une option par excellence pour un usage parfait de cette partie de la maison. Toutefois, la mise en place d’une fenêtre de toit est vraiment essentielle pour apporter plus de lumière naturelle à la pièce. Aussi, cela est une solution décorative et pratique à la fois.

Installation des fenêtres de toit

Pour la hauteur du montage de votre fenêtre de toit, pour une pièce qui se situe à plus de 25 m du sol, il faut que la distance entre la lisière inférieure de la fenêtre et du sol doive être inférieure à 0.85 m. Et si les combles se situent à une hauteur inférieure à 25 m du sol, la distance qu’on vient de mentionner ci-dessus doit être inférieure à 1.1 m.

Avant l’installation de votre fenêtre de toit, il faut quand même choisir le modèle de menuiserie qui peut répondre à vos attentes. Votre choix doit être réalisé selon la surface vitrée ainsi que la pièce, selon l’angle de la pente de votre toiture ainsi que la distance entre les chevrons. La prise en compte de ces critères est essentielle pour réussir la pose de chacune de vos fenêtres de toit.

Fenêtre et le verre feuilleté

Qu’est-ce qu’une fenêtre en verre feuilleté ? Autrement dit, ce sont deux feuilles de verre qui ont une couche de protection supplémentaire en vinyle entre les deux. Il y a principalement des avantages à utiliser ce type de fenêtre en verre, mais il faut également mentionner les inconvénients.

Le verre feuilleté a essentiellement plus de couches qu’un morceau de verre ordinaire. Le stratifié de fenêtre est ce qui maintient ces couches collées ensemble. Avec deux couches de verre, vous avez un morceau de vinyle entre les deux. Que fait ce morceau de vinyle ou cette couche de vinyle ? Lorsqu’un morceau de verre ordinaire se brise, vous avez un trou dedans et des éclats de verre partout. Ce n’est pas le cas avec le verre feuilleté. Cette couche maintient fondamentalement le verre ensemble, on n’a donc que des fissures et minimise la quantité des morceaux de verre. Le verre de sécurité feuilleté se compose de deux ou plusieurs couches de verre collées ensemble à l’aide d’un ou plusieurs intercalaires en plastique utilisant une chaleur et une pression élevées. Le verre et les couches intermédiaires peuvent être fabriqués dans toutes sortes de couleurs, de caractéristiques de performance et d’épaisseurs, afin de fournir les performances et l’apparence souhaitées. Bien que le verre feuilleté puisse être brisé, ses fragments ont tendance à adhérer à la couche intermédiaire en plastique (PVB) et restent généralement intacts, ce qui réduit le risque de blessure.

Verre feuilleté ou verre trempé ?

Bien que le verre trempé et le verre feuilleté soient très similaires, ils ont des propriétés différentes qui les distinguent. Le verre trempé est un type de verre de sécurité fabriqué à l’aide de chaleur élevée ou de produits chimiques utilisés pour renforcer le verre. Le verre trempé est généralement quatre fois plus résistant que le verre ordinaire de même taille et épaisseur. Le verre feuilleté est fabriqué en collant plusieurs couches de verre ensemble sous haute pression et chaleur. Cette technique fait une seule feuille de verre avec plusieurs couches. La résine PVB utilisée comme matériau de liaison empêche le verre de se briser facilement et offre une excellente isolation acoustique. Le verre feuilleté est également très flexible – il fléchira avant de se briser en morceaux. Il convient également de mentionner que le verre feuilleté bloque 99 % de la transmission ultraviolette.

Les avantages du verre feuilleté

Le verre feuilleté est moins dangereux lorsqu’il est brisé. Si vous êtes préoccupé par les cambriolages dans votre quartier, le verre standard de sécurité est susceptible de se briser assez facilement en cas de choc. Cela signifie que d’un seul coup, un cambrioleur pourrait avoir accès à votre maison. Non seulement cela, mais si votre fenêtre venait à se briser pour une raison quelconque, la manière dont elle se brise est beaucoup plus dangereuse avec du verre normal et peut entraîner des blessures graves. Avec les fenêtres en verre feuilleté, les chances d’être coupé par le verre s’il est cassé est considérablement réduite. Cela est dû au fait que la couche de protection intérieure en vinyle empêche le verre de se briser et d’être dispersé sur votre sol ou votre cour. Semblables au verre de sécurité, les éclats de verre adhèrent au vinyle.

Quel prix pour une porte-fenêtre coulissante en aluminium ?

La porte-fenêtre a connu une certaine appréciation auprès des ménages ces dernières années. Cela est surement dû au fait que cet accessoire procure de nombreux avantages dans la maison une fois qu’il est bien installé. Dans ces quelques lignes, nous allons nous intéresser un peu plus sur le coût d’une porte–fenêtre coulissante en aluminium.

Quel prix pour un modèle entré de gamme ?

Une porte-fenêtre coulissante en aluminium à l’entrée de gamme pourrait vous coûter entre 300 et 800 euros selon certains critères. Généralement, vous aurez un équipement avec un Uw de 2,2 ou 2,4 alors que le chiffre demander recommander pour avoir un crédit d’impôt est de 1,8. Les profilés de ce genre de porte-fenêtre ne possèdent pas de rupture de pont thermique dans la plupart des cas. Ajouter à cela, elle rogne facilement face au clair de jour. Concernant les ouvrants, ils ne pourront pas être réglables et ne possèdent qu’un seul point de verrouillage. Par contre, n’oubliez pas que vous aurez toujours un équipement doté d’un joint d’étanchéité. Dans tous les cas, l’utilisation de ce genre de porte-fenêtre n’est recommandée que si la pièce où vous l’installerez n’abrite aucun système de chauffage.

Et le modèle moyen dans cela ?

Généralement, le prix d’une porte-fenêtre de moyenne gamme variera entre 800 et 1600 euros. Un tel équipement affiche un Uw pouvant aller de 1,4 à 2. Cela est dû au fait que l’accessoire est doté de profilés conçus pour offrir une rupture de pont thermique sur le dormant. Vient s’ajouter à cela un double vitrage avec une capacité d’isolation pouvant variée de 24 à 28 mm d’épaisseur.

D’un autre côté, vous disposerez d’un mécanisme de coulissement parfaitement robuste et qui sera combiné à une poignée de tirage facile à manipuler. La solidité du verrouillage viendra renforcer la sécurité de votre habitation après une bonne installation de votre porte-fenêtre. En outre, vous devez comprendre le fait que le coût de l’accessoire dépendra de certains points tels que la finition d’intercalaires de vitrage ainsi que les points de verrouillage que vous trouverez sur la porte-fenêtre.

Voyons maintenant la porte-fenêtre haut de gamme

Disponible à partir de 1600 euros, une porte-fenêtre coulissante en aluminium vous garantira un Uw de 1,2 à 1,8. Ce type de porte possède deux ruptures de pont thermique ainsi qu’un laquage certifié Qualimarine. Mis à part cela, vous aurez un équipement avec 4 galets réglables sur les vantaux, mais aussi des profilés de 65 mm de largeur qui offrent un clair de jour parfait. Personne ne verra le joint d’étanchéité de votre porte-fenêtre tout comme la grille de ventilation une fois que votre équipement est bien installé. D’autres fonctions sont aussi possibles avec ce genre d’équipement tel que le verrouillage multipoint et la mise en place d’une poignée à clé depuis l’intérieur ou l’extérieur, mais aussi les deux à la fois.

Enfin, n’oubliez pas de bien vérifier les modèles de porte-fenêtres qui vous seront proposés sur le marché avant de prendre une décision. Cela vous permettra d’obtenir un modèle performant et capable de répondre pleinement à vos besoins et vos attentes.

Portes, fenêtres, volets : les dernières innovations

Les portes, les fenêtres et les volets d’aujourd’hui n’ont plus rien à voir avec les modèles des années 2000. En l’espace d’une décennie, ces secteurs ont connu une vraie révolution. Les modèles proposés par les fabricants bénéficient actuellement d’une performance exceptionnelle. À présent, ils se déclinent en de nombreux modèles. Si vous tenez à en savoir plus, nous vous invitons à suivre ce guide.

Les dernières innovations des portes

Depuis quelques années, la porte végétalisée est très à la mode pour les toitures et cette mode de la végétalisation des portes est souvent usitée dans le cadre de porte de garage ou encore de portail. Cependant, grâce au développement de techniques d’installation, la pose de système de végétalisation sur des portes d’entrée est en plein essor.

Quant aux portes en aluminium, elles sont très connues pour son esthétisme et son adaptabilité. En effet, grâce à la souplesse de travail que propose l’aluminium, il favorise la création et l’installation de portes esthétiques et légères pour des formats et des dimensions hors norme. Le matériau offre une possibilité de travailler sur de grandes largeurs ou de grandes hauteurs. En revanche, ce type de porte offre un niveau de sécurité et de résistance inférieur aux autres matériaux tels que le bois et l’acier. De même, en termes d’isolation, sonore ou acoustique, la porte en alu possède un niveau de performance inférieur.

Qu’en est-il pour les fenêtres ?

Les fenêtres rondes sont très en vogue depuis les années 90. Notamment, elles peuvent être adaptées facilement sur une structure de fenêtre classique existante et offrent une touche d’originalité à votre habitation. Plusieurs types de matériaux sont disponibles à présent. De ce fait, il est tout à fait possible de trouver une fenêtre ronde (fenêtre en œil-de-bœuf) en PVC, en alu, en bois, ou même en matériaux composites. Tout comme les fenêtres au format classique, on peut installer un double vitrage, une isolation acoustique ou encore un système de vitrage sécurisé sur une fenêtre ronde. En effet, la fenêtre œil-de-bœuf ne dispose pas les mêmes performances en termes de luminosité qu’une fenêtre classique. Et elle est souvent intégrée dans des pièces telles que dans la cuisine, salle de bains, montée d’escalier, etc.

Pour les fenêtres traditionnelles optimisées, celles-ci allient à la fois esthétique des anciennes fenêtres ainsi que performance d’isolation et d’entretien des nouveaux matériaux. Notamment à cause des matériaux composites modernes, de nos jours, il est tout à fait possible de mettre en place des fenêtres à l’esthétisme classique, mais qui bénéficient des performances d’isolation et de sécurité capable de répondre aux critères modernes.

Les dernières innovations des volets

Pour ceux qui préfèrent utiliser l’énergie solaire, les volets autonomes sont déjà disponibles. Eh oui, ce type de volet est très réputé, car il n’exige ni un raccordement électrique ni des travaux sur la façade. Tel que son nom l’indique : un volet autonome, il est alimenté via capteur solaire. Même avec un ensoleillement réduit, la technologie intégrée au volet lui permet de fonctionner correctement.

Pour le modèle coulissant innovant, ce dernier est fixé généralement sur des rails et glisse de part et d’autre de la fenêtre pour offrir une touche de modernité à la façade. Le volet coulissant innovant peut être intégré sans aucun problème sur les volets bois, alu et PVC.

coffre fort anti incendie encastrable

Actuellement, le coffre-fort ignifuge figure parmi les types de coffres-forts qui sont les plus plébiscités. La raison est simple : les risques d’incendies dans un bâtiment sont improbables. Ce qui implique qu’il est toujours raisonnable d’être plus prudent, surtout quand il s’agit de la sécurité de ses biens. Comme tous ces autres types de coffres-forts, il est possible d’effectuer deux types d’installation : à poser ou à encastrer. Mais dans la présente rubrique, nous allons nous focaliser sur le coffre-fort ignifuge encastrable. Tout ce que vous devez savoir à ce sujet se trouve dans ce dossier.

Qu’est-ce qu’un coffre-fort anti-incendie encastrable ?

De prime abord, il convient de rappeler que le coffre-fort est ce dispositif qui permet de stocker nos biens de façon sécurisée. Ici, c’est par rapport au niveau de sécurité qu’il faut mettre toute sa confiance, mais le mode d’installation joue aussi un grand rôle sur cette question de sécurité. Parlons maintenant du coffre-fort anti-incendie. Parce qu’il est n’est jamais certain que le système d’incendie dans le bâtiment soit fiable, il est toujours nécessaire de s’armer de vigilance pour la protection des biens. De ce fait, le coffre-fort ignifuge a été spécialement conçu dans le but de préserver les objets stockés en toute circonstance. Ce type de coffre-fort a été fabriqué avec des matériaux hautement résistants. D’où, la pénétration d’une température élevée dans son intérieur ne va pas être possible. Donc, en cas d’incendie, les objets de valeurs qui se trouvent dans le coffre-fort restent toujours en sécurité parce que le feu ne peut pas les atteindre. Et puisque, dans la majorité des cas, ce type de coffre-fort nécessite un support assez solide pour le soutenir, on procède généralement à une pose encastrée. C’est également ce qui permet de mieux protéger le dispositif contre les éventuelles attaques.

Pourquoi opter pour un coffre-fort ignifuge ?

Comme nous l’avons déjà affirmé, ce type de coffre-fort offre une meilleure protection et le niveau de sécurité y est plus accru. Par ailleurs, pour ceux qui ne peuvent pas garantir la fiabilité de leur système anti-incendie, c’est une solution parfaite pour être plus serein. S’agissant du fait qu’il est encastrable, vous pouvez à la fois améliorer la sécurité de vos biens tout en dissimulant la présence d’un coffre-fort dans votre logement ou dans votre bureau. Il est à noter que le coffre-fort anti-incendie encastrable peut parfaitement être installé dans n’importe quels locaux. De ce fait, une fois que vous avez pris la décision d’en acquérir un, vous devez établir des critères de choix avant de vous décider parce que les modèles sont très variés sur le marché. Avant de procéder au comparatif, il est important que vous sachiez que le coffre-fort encastrable existe généralement en des modèles de petite ou moyenne dimension parce qu’il n’est pas évident de l’encastrer s’il est de grande taille. À cet effet, si vous avez besoin d’un coffre-fort avec un grand volume, il vaut mieux penser à un autre type de pose. Toutefois, vous pouvez toujours demander conseil à un professionnel pour de telles informations.

Carreler un escalier sans nez de marche, c’est possible ? Touts nos conseils

Il est tout à fait possible de mettre une finition en carrelage sur l’escalier, mais l’accomplissement de cette opération doit respecter certaines conditions. Effectivement, l’utilisation d’un escalier carreler n’est peut-être pas accessible à tous parce que dans certains cas, il se pourrait qu’il soit glissant ou dangereux pour certaines personnes. De plus, si l’escalier ne comporte pas de nez de marche, il faut être très méthodique en choisissant le type de carrelage qui peut lui convenir. Si vous faites parties de ceux qui envisagent de réaliser ce projet, nous avons quelques conseils à vous livrer. Tour d’horizon sur le sujet.

L’essentiel à savoir concernant le nez de marche

Il s’agit d’un élément constitutif de l’escalier qui se trouve sur chaque marche. Plus précisément, il se positionne entre le giron et la contremarche. Il peut être facultatif, mais pour apporter plus de sécurité à l’escalier il est important de le placer parce qu’il est comme une sorte d’antidérapant. À noter que si vous avez des enfants, des personnes âgées ou des personnes à mobilité réduite dans la maison, vous ne pouvez pas vous passer du nez de marche parce qu’il sécurise plus la montée et la descente. Cet ouvrage peut être acheté avec l’ensemble de l’escalier ou séparément. De ce fait, il est tout à fait possible d’utiliser un matériau différent de celle de l’escalier pour le nez de marche. Il existe en l’occurrence des modèles de nez de marche en aluminium, en PVC, en bois, en caoutchouc, etc. Il y en a même qui sont lumineux pour éclairer chaque marche de l’escalier. Les modèles sont variés, mais c’est en fonction de vos besoins, de vos goûts et de vos moyens qu’il faut établir le choix. Le mode d’installation peut fluctuer d’un modèle à l’autre et vous pouvez vous-même vous charger de la pose parce qu’il s’agit d’une opération toute simple.

Escalier carreler sans nez de marche

Si vous envisagez de poser des carreaux sur votre escalier, il est tout d’abord nécessaire de faire le bon choix de carrelage. Sur le marché, il existe une multitude de types de carreaux qui peuvent occuper cette place. Par contre, le carrelage pour l’escalier doit être complètement antidérapant et avec des motifs assez design pour décorer l’escalier intérieur que vous utilisez, notamment l’escalier principal. La présence de nez de marche sur un tel type d’escalier peut être très bénéfique parce qu’en plus de protéger les passants, il protège également le carreau qui risque de se détacher au fur et à mesure de son utilisation. En revanche, si pour une raison ou pour une autre, vous ne pouvez pas poser le nez de marche, il est conseillé de trouver un moyen pour sécuriser votre escalier. Vous pouvez par exemple utiliser des baguettes d’angles en plastiques en guise de nez de marche. Par ailleurs, il vous suffit aussi de choisir les carrelages spécialement dédiés à l’escalier parce qu’ils sont dotés d’un bord antidérapant.

Comment installer un coffre fort chez soi ?

Le coffre fort est un équipement indispensable pour sécuriser les objets de valeurs que l’on possède dans la maison. Ce meuble de sécurité est également parfait pour mettre en lieu sûr les documents importants que ce soit personnel ou professionnel. En optant pour un coffre fort ignifuge, vous assurez la sécurité de vos biens non seulement contre les cambrioleurs, mais également contre les incendies. Si vous envisagez d’installer un coffre fort chez vous, voici comment faire.

Le choix de l’emplacement

Avant d’entamer l’installation du coffre fort, il faut d’abord penser à son emplacement. En effet, comme il ne s’agit pas d’un simple meuble de rangement, il est impératif de bien choisir la place où le coffre doit être posé. Si votre coffre fort est du modèle à encastrer, il est impératif que ce soit un mur épais et solide. Le modèle à emmurer a l’avantage d’être plus facile à dissimuler puisqu’il ne laisse apparaitre que la porte. Il est cependant difficile à mettre en place. Quant au coffre fort à poser, il est beaucoup plus simple à installer, mais moins facile à dissimuler. Bref, optez pour un emplacement dans une partie discrète dans votre maison.

Comment installer un coffre fort à poser ?

Munissez-vous des outillages d’installation. Ce sont les tiges filetées à écrous, les chevilles de fixation, un nécessaire de mesure et de traçage, un niveau à bulle, une perceuse et une clé à pipe. Il est à noter que le coffre doit être posé sur un support solide, de préférence un sol ou un mur en béton. D’abord, tracez les repères de fixation sur le sol ou sur le mur qui va supporter l’équipement. Ensuite, perforez les trous dans lesquels les chevilles seront insérées. Puis, fixez les tiges filetées et posez le coffre fort sur les tiges. De l’intérieur du coffre, serrez fort les écrous pour retenir le meuble de sécurité sur son support.

Comment installer un coffre fort à encastrer ?

Tout d’abord, nous voulons vous conseiller de faire appel à un professionnel si vous n’avez pas de connaissance en maçonnerie. Surtout que cela pourrait être dangereux vu qu’on travaille sur un mur porteur.

Pour l’installation d’un coffre fort à emmurer, vous aurez besoin de nécessaire de mesure et de traçage, d’un niveau à bulle, d’une massette, d’un burin, d’une truelle, d’un cutter, de crochets d’ancrage, de mortier, de perforateur et d’une meuleuse d’angle.

Premièrement, dessinez sur l’emplacement les repères du coffre fort. N’oublie pas, il faut ajouter quelques centimètres de chaque côté. Avec le perforateur, transpercez les quatre coins du repère. Puis, afin que les côtés du trou soient bien délimités, tracez-les avec la meuleuse d’angle avec un disque adéquat. À l’aide du burin et de la massette, creusez le trou qui va recevoir le coffre. Lorsque vous avez fini le trou, il suffit d’y insérer le coffre fort. Couvrez la façade de ce dernier avec du film plastique pour le protéger de la salissure. Sortez les tiges d’ancrages pour assurer son enracinement. Vous pouvez maintenant combler le contour du coffre avec du mortier. Enfin, terminez le travail par la finition. Attention, l’installation a besoin d’environ 5 jours pour sécher. Pendant ce temps, laissez la porte du coffre ouverte.

quelle balustrade choisir

Se sentir en sécurité est vraiment important, c’est le premier rôle des balustres, que ce soit sur une terrasse ou un balcon ou un escalier. Et plus d’assurer votre sécurité, les balustrades sont aussi un des éléments décoratifs de votre habitation. Il est donc essentiel de bien choisir les balustres avec une grande attention. En veillant à la fois la sécurité, la solidité et l’esthétique des balustres. Chaque maison mérite d’avoir un balustre décoratif et en même temps qui assure la sécurité. L’article va vous donner des informations sur les différents modèles de balustres et sur le choix de ce dernier.

Comment choisir son balustre ?

Une petite barrière placée sur la terrasse ou le balcon, la balustrade vous protège des chutes et aussi de décorer votre maison. Vous devez donc avoir ces critères avant d’en acheter une balustrade. Mais faire le choix entre ses vastes gemmes de garde-corps n’est pas une tâche facile. Autres que la sécurité, et la décoration, les dimensions, le matériau, le prix, le modèle et le design sont aussi des critères de choix pour avoir un merveilleux balustre.

Pour les matériaux, vous pouvez choisir sur de différents types de balustre, qui ont chacun des avantages.

  • Le balustre en PVC, il est abordable sur le côté prix. En plus, une balustrade en PVC ne demande pas beaucoup d’entretien.

  • Ensuite, il y a le balustre en bois, pour une personne qui aime la décoration un peu traditionnelle, le balustre en bois est le meilleur choix. Et ce choix offre un côté naturel et écologique.

  • Il existe aussi un garde-corps en inox qui est matériel idéal, car en plus d’être léger, il ne nécessite pas beaucoup d’entretien.

  • Puis les balustres en pierre, cette balustrade est plus solide et très esthétique, mais un peu coûteux.

  • Et le balustre en fer forgé est fait pour le balcon et l’escalier. Il est solide et a une belle esthétique. Et comme le balustre en pierre, il est aussi coûteux.

  • Enfin le garde-corps en verre, il est constitué de panneaux solides, donc il offre une sécurité extrême. Il met en valeur aussi le panorama et donne un côté contemporain pour votre maison. Le balustre en verre est le plus coûteux de tous les balustres.

Quels types de balustrades choisir pour mettre en valeur une habitation ?

Des gammes de garde-corps existent pour mettre en valeur votre habitation. Il y a pour tous les goûts et pour tous types d’architectures.

Le balustre à barreaux est le modèle le plus courant de garde-corps. Ce modèle est discret et en même temps offre un design exceptionnel et très élégant. Il peut être installé dans une maison moderne ou traditionnelle. Ensuite, il y a le balustre à panneau qui offre une protection optimale. Il ne peut rien passer entre les barreaux. Optez pour un panneau vitré ou à motif pour donner un modèle de garde-corps très élégant. Puis, les balustrades en câble, qui est très moderne et discret. Des câbles métalliques sont tirés de part et d’autre et forme des barreaux horizontaux. Il offre une très belle décoration pour votre maison, mais il n’est pas assez sécuritaire.

coffre blindé pour protéger tous vos documents

Si auparavant les coffres-forts servent seulement à protéger des objets précieux comme les bijoux, les lingots d’or, les armes à feu, désormais ils sont utilisés pour sécuriser des documents jugés importants du vol mais également des accidents domestiques en l’occurrence l’incendie et l’inondation. Mais il faut savoir que les coffres ne sont pas en mesure d’assurer ces missions. Si vous souhaitez protéger vos documents version papier et électronique du feu ou de l’eau, pensez au coffre blindé pour protéger tous vos documents. Ce modèle est spécialement conçu à cet effet.

Le coffre blindé pour sécurisation des documents en un mot

Souvent, quand on parle d’un coffre-fort, on pense souvent à sa mission de protection des objets comme les bijoux, les pierres précieuses et les armes à feu du vol. Et nombre de personnes pensent dans cette optique que cet équipement est réservé aux plus fortunés. Or, certains modèles de coffre-fort peuvent protéger des documents des intempéries et de l’incendie. Et qui n’a pas des documents importants dans sa vie ? Quoi qu’on dise, tout le monde a des documents qu’il faut sécuriser, ne serait-ce que ses papiers administratifs (livret de famille, copie d’acte de naissance, contrat). Ce qui fait que le coffre-fort peut désormais être réservé aux particuliers. Seulement, il faut choisir l’équipement qui résistera à toute épreuve. Dans cette optique, il faut s’assurer qu’il s’agit d’un coffre blindé. Pour pouvoir sécuriser vos documents version papier ou électronique du feu, il faut choisir un coffre-fort blindé ignifuge. Celui-ci est conçu avec des matériaux ininflammables. Ensuite, il est à la fois un coffre étanche. Il pourra ainsi protéger vos documents important des infiltrations de l’eau en cas d’inondation.

Comment choisir un coffre blindé pour protéger ses documents ?

Tous les coffres-forts blindés ne se valent pas. Aussi, il est important de faire un bon choix au moment de l’achat. Pour vous assurer de la qualité de votre produit, il est nécessaire d’investir dans un coffre-fort de grande marque. Quoi qu’on dise, la fiabilité d’un produit dépend de son fabricant. De plus, le marché est actuellement inondé des produits contrefaits. Après la marque, le niveau de sécurité de l’équipement. Comme il s’agit d’un coffre blindé pour protéger des documents, il faut qu’il fasse preuve d’une grande étanchéité et de résistance au feu. Certains modèles peuvent même résister au feu pendant 2 heures. Ils permettront de protéger vos documents contre l’incendie et l’inondation. Le volume n’est pas en reste non plus. Il serait dommageable d’acheter un coffre qui ne pourra pas accueillir tous ses objets de valeur et ses documents importants ou qui occupe de la place inutilement. Avant d’acheter un tel équipement, estimez la quantité des objets que vous souhaitez conserver dans le coffre blindé. Si vous avez à protéger des documents volumineux, vous devriez peut être investir dans une armoire forte blindé.

pourquoi installer un coffre fort classe 3

Ah bon, vous ne le saviez pas ? Eh oui, il existe différentes classes de coffre fort. Certainement, ce meuble peut assurer la protection de vos objets précieux et documents confidentiels contre les malfrats ou contre le feu, mais il y a des classes de coffre surtout vis-à-vis de l’assurance. Donc, avant d’acheter un coffre fort, assurez-vous de choisir le bon pour éviter les mauvaises surprises.

Quels sont les critères à considérer lors du choix d’un coffre fort ?

Le premier point à prendre en compte est la taille du coffre fort. En effet, il faut que l’équipement réponde à vos besoins. Sa dimension dépend donc de la quantité d’objets de valeurs que vous allez y conserver. Vous avez le choix entre des coffres forts de 13 l, 15 l, 35 l, 50 l, etc. Ensuite, vous devez penser au type de coffre fort. Soit, vous optez pour le coffre fort à encastrer, nous vous le conseillons ; soit, vous choisissez le coffre fort à poser. Avant de penser à la marque de fabrication, choisissez d’abord le type de serrure qui vous convient. Vous avez le choix entre le verrouillage à clé, le verrouillage à code mécanique, la serrure à code électronique et la serrure biométrique. Enfin, ne négligez surtout pas les différentes normes.

Quelles sont les différentes normes de coffre fort ?

Il existe différentes normes et homologations qui confirment la qualité d’un coffre fort. La norme 1443-1 assure la résistance des matériaux du meuble de sécurité. La norme EN 1047 signifie que l’équipement est résistant aux feux et à la chute. La norme EN 1300 atteste que le coffre a été soumis à des tests de forçage d’ouverture. La norme 1143-1 définit les classes de sécurité de l’équipement. Et enfin, la norme A2P qui certifie la fiabilité de la serrure. Un coffre fort de qualité doit disposer de ces différentes normes et homologations.

Pourquoi installer un coffre fort de classe 3 ?

Nous avons parlé de classe en mentionnant la norme 1143-1. Cette classe correspond au niveau de sécurité apportée par le coffre fort et détermine le montant de la valeur assurable qu’il peut contenir. C’est une donnée importante pour la compagnie d’assurance. Ainsi, un coffre fort de classe 3 peut assurer la protection d’objets ou d’argent d’une valeur de 55 000 euros. En fait, cette classification commence à une valeur assurable de 8000 euros pour la classe S et le plafond est de 300 000 euros pour un coffre de classe 6. L’avantage avec le coffre de classe 3 est que celui-ci se positionne juste au milieu. Autrement dit, il est à la fois fiable et abordable.